Pages Insulaires

  • Accueil
  • > Michel Onfray, une imposture intellectuelle, Michaël Paraire

15 juin, 2013

Michel Onfray, une imposture intellectuelle, Michaël Paraire

parterreverbal @ 20:09

En une phrase, Michaël Paraire a résumé tout à fait ce qu’est Onfray : « Si Onfray n’est pas un grand philosophe et encore moins un penseur original, c’est parce qu’il n’a produit aucune théorie philosophique d’importance » !! C’est une évidence, car dès 2007, dans cet article que j’ai écrit sur son livre « La puissance d’exister » il m’est apparu que Michel Onfray n’avait rien à dire, ou que s’il avait quelque chose à dire, il ne savait pas comment le dire. Je suppute tout simplement que ce philosophe a certes le diplôme mais qu’il est un philosophe raté ! Je n’ai fait aucune étude de philosophie, mais mes lectures depuis près de soixante ans m’ont permis de me faire une idée de la philosophie, entre autres, et ce n’est pas ce qu’Onfray tente de montrer. Pourtant, il est à regretter que celui-ci, dont il ne faut pas nier les connaissances, ait su si peu en faire preuve d’utilité vis-à-vis de ses lecteurs, du monde actuel. Sans doute parce qu’il ne s’est pas mis au service de la philosophie, mais au service de son ego ! Certes, il a créé une « université ouverte de philosophie » où il tient conférence à des jeunes et moins jeunes, enfin surtout à des plus vieux. Ceci est louable, mais si ces conférences sont sur le modèle de ses écrits (et comment pourrait-il en être autrement ?), que peuvent apprendre ses auditeurs ?

Ce livre écrit par Michaël Paraire est utile. Professer cette opinion semble une évidence, mais j’ai toujours été d’avis d’ignorer ce qui n’avait pas d’intérêt. L’auteur visé se sert de toute critique comme prétexte pour louer sa grandeur, c’est-à-dire faire du manque de reconnaissance de sa pensée par ses pairs une vérité que, seuls, quelques élus peuvent comprendre et atteindre ! Ce refrain est connu. Ce que ne manque pas de faire Onfray, me semble-t-il !

Michaël Paraire doit être lu parce qu’il montre avec exactitude les lacunes d’Onfray, ses raccourcis, ses pseudo-analyses, ses thèses stériles. Il faut le remercier pour le courage d’avoir écrit ce livre, car sa voix est plus que nécessaire au même titre que celle d’autres écrivains, qui ne se laissent pas intimider par la médiatisation forcée de saltimbanques et autres hurluberlus de la société actuelle.

Mais il est un point sur lequel je ne peux rester sans réaction vis-à-vis d’Onfray, et je m’accorde encore en cela avec Michaël Paraire, c’est qu’il n’est pas un anarchiste mais un pseudo-libertaire qui confond individualisme et fédéralisme, propriété et collectivité, tous ces termes définis autant par Proudhon que Bakounine, Kropotkine et bien d’autres ! Onfray est de droite, un capitaliste-libertaire comme Montebourg et lui s’en sont vantés !!! Triste spectacle ! Mensonge et hypocrisie !

Il ne manquerait plus que l’un des prochains livres d’Onfray porte sur Emma Goldman ou Voltairine de Cleyre !! Gageons qu’il n’oserait pas, car il ne s’agirait pas, ici, de philosophie au sens propre du terme, où les mots, les idées peuvent être escamotés à volonté lorsqu’on n’en a pas les compétences, mais de vie au service de l’anarchie. Ce dont qu’il sera à jamais incapable !

Une Réponse à “Michel Onfray, une imposture intellectuelle, Michaël Paraire”

  1. luc dit :

    Bonjour. Bien d’accord avec ces lignes, sauf au dernier §, là où est dit à propos d’écrire sur Emma Goldman ou Voltairine de Cleyre : « Gageons qu’il n’oserait pas ». Mon point point de vue est que cela ne poserait aucun problème au sale-teint-banques, dont le culot paraît à peu près sans limites. Cordialement

Laisser un commentaire

passionbulgarie |
aboubakry |
ECOLE NORMALE DE FILLES D'O... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE
| Ma classe maternelle 2008/2009